Egale Liberté Libre Egalité : E.L.L.E. et NouS

EgaleLiberte_2_mini.gif

 
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Sommaire

SOMMAIRE

 ↑  
Histoires d'ailes en ELLE

Nouvelles des Amis
Visites

 396970 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Calendrier
Nouveautés du site
Forum en direct
La dernière nouvelle

L' hypocrisie du "temps de reflexion nécessaire" pour modifier la législation sur la fin de vie - par ArmandStroh le 30/07/2017 12:42

A l'occasion du changement politique, et en particulier du renouvellement et du rajeunissement de l' Assemblée Nationale, faudra-t-il une multiplication des cas particuliers pour relancer la question de la fin de vie ?


Les premières prises de position du gouvernement, semblent montrer que le bal des hypocrites continue comme avant.
Faudra-t-il une révolution libertaire pour "dégager" un certain nombre de ces lobbies qui se prennent pour une élite "éthique", alors que régulièrement depuis des décennies, l' opinion publique consultée se montre à près de 90 %
favorable à la légalisation de l' euthanasie volontaire et du suicide assisté ?

Rappelons aussi qu' en 2013, une "conférence de citoyens sur la fin de vie", organisée par le Comité National d' Éthique,
avait proposé une légalisation du suicide assisté :
«La possibilité de se suicider par assistance médicale comme l'aide au suicide constitue, à nos yeux, un droit légitime du patient en fin de vie ou souffrant d'une pathologie irréversible,  reposant avant tout sur son consentement éclairé et sa pleine conscience»,   avait indiqué alors ce panel de 18 citoyens dans son avis.

Monsieur le Président, vous qui mettez en avant le travail de concertation dans la "société civile",
ne voyez-vous pas que depuis longtemps, sur ce sujet de la fin de vie,
l'opinion publique et le travail citoyen sont "en marche" ?
Pourquoi laisser une frange réactionnaire très minoritaire retarder indéfiniment une véritable loi de liberté ?

On reconnaît l' éternelle chanson du "temps de réflexion nécessaire" qui a été à chaque "petit pas" l' argument pour retarder les évolutions législatives :
Cette fois - ci , le prétexte c'est le calendrier qui prévoit que les questions de bioéthique soient débattues en 2018 :
A propos d'une révision de la loi concernant la PMA, la ministre Agnès Buzyn déclare :
"Nous allons voir quand il convient d'ouvrir ce sujet, sachant qu'en 2018 nous devrons de façon systématique rouvrir les lois de bioéthique.
Donc il est probable que cette discussion aura lieu lors des états généraux de la bioéthique qui se tiendront l'année prochaine
"

On peut imaginer qu'il en est de même pour une éventuelle révision de la loi Claeys Leonetti  ...

En attendant que nos élites "éthiques" veuillent bien rouvrir dans un an des "États généraux de la bioéthique" ,
de nombreuses personnes actuellement souffrantes ou en fin de vie continuent à subir les insuffisances de la législation actuelle ...

 


Le dernier billet
CItation :"Tout commence dans le pli de la citation"  -  par ArmandStroh

CITATION : "Tout commence dans le pli de la citation"

Ex - PLI - citation

Car sans le PLI, il ne reste que :
ex - citation
qui
in - cite

à ne pas Y voir
-

( Ti-ret de l' Orloeuvre )
Parmi les Neuf Tirés
du Grand Verre

Publié le 20/07/2017 14:38  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
 
Vous êtes ici :  Accueil
  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
dmD3nN
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!