EGALE LIBERTE

Accueil  Blog  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
Conscience de soi et neurosciences

Conscience, conscience de soi et neurosciences

Dans le cadre de la proposition de l' "Egale Liberté Libre Egalité", ce qui est présupposé pour les "personnes souveraines libres et égales", c'est qu' elles ont un ensemble de capacités "cognitives" minimales leur permettant précisément de se représenter à elles-mêmes les problèmes posés par leur propre liberté et par celle d' autres personnes qu' elles-mêmes.

Cela suppose une réflexion possible sur son propre statut d' "être conscient" et des conditions de possibilité d'une telle "prise de conscience" personnelle.

Évidemment, dans le cadre de la "liberté de conscience" ( "conscience morale" ( allemand : Gewissen , anglais  : conscience ) nécessitant un minimum de  "conscience psychologique" ( allemand : Bewusstsein , anglais : Consciousness, awareness  ) ), chaque personne peut avoir à ce sujet toutes sortes de croyances et de convictions, et se donner des "représentations" diverses de sa propre existence comme "entité consciente".
Nous pouvons avoir différentes représentations conscientes ( et inconscientes ... ) de ce que "signifie" le mot "conscience" pour nous ...

Cependant, dans ma philosophie personnelle, l' examen des "conditions de possibilité de ma liberté", me conduit depuis longtemps à considérer que c'est en termes scientifiques qu'il faut essayer d' analyser ces "conditions réelles de possibilité" , et donc recourir à l' état actuel des connaissances scientifiques de nombreuses disciplines qui s'intéressent aujourd'hui à ces capacités d'un organisme vivant d' élaborer des représentations "conscientes" de sa situation dans un environnement, de sa propre "identité" spécifique ou individuelle, de ses relations avec ses congénères, etc., et plus particulièrement celles des "êtres humains", dans ce que l' on a appelé classiquement en philosophie  la "conscience réflexive" .

Évidemment pour moi aussi, une telle connaissance élaborée par l' état actuel des sciences ne saurait "prescrire" normativement quoi que ce soit, puisque j' ai précisément décidé de distinguer le problème de la "connaissance vraie" de celui de l' "évaluation normative" en termes éthico-politiques. ( C'est un des aspects de l' "autofondation" de ma liberté comme valeur ).

On peut alors essayer de voir où en sont les neurosciences actuelles dans leurs essais de décrire les conditions d' apparition et de fonctionnement d'une "représentation consciente".

 

Exemple de "théorie" à examiner : La "Théorie de l' Information Intégrée" :

Sur ScholarPedia : http://www.scholarpedia.org/article/Integrated_information_theory

http://www.huffingtonpost.fr/bobby-azarian/neurosciences-la-nouvelle-theorie-de-la-conscience-est-empreinte-de-spiritualite_b_8212678.html

http://integratedinformationtheory.org/

http://centerforsleepandconsciousness.med.wisc.edu/

-----------------

Le type de conception générale de la réalité sur lequel je m'appuie en général : un "monisme émergentiste", car le terme de "matérialisme" est trop limité par certaines représentations simplistes de ce que la plupart des gens appellent communément "matière".

Si l' états des sciences actuel a fait d' importants progrès récents concernant de nombreux aspects liés à la "prise de conscience" et aux différents états et niveaux de conscience, nous ne disposons pas encore à l' heure actuelle de théorisation suffisamment unifiée de la "conscience"  faisant en même temps assez largement "consensus" dans la communauté scientifique.

Liens divers :

Article "conscience" dans Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conscience_(biologie)




 


Date de création : 23/06/2016 11:50
Dernière modification : 23/06/2016 11:50
Catégorie : Conscience de soi
Page lue 4425 fois
Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ... Valid CSS 3

Document généré en 0.02 seconde