EGALE LIBERTE

Accueil  Blog  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
"Personne" n' est "ELLE" et "ELLE" n'est pas "Personne"

Les jeux - je de mots - maux

échangent

leurs masques, leurs  marques et leurs manques

( Poison d' Art Vil )

( Pharmakon : à entendre comme on pourra, phare ou fard ?  )

"PERSONNE" donc n' est personne, et prend tous les MASQUES

"L'amant c'est toujours Narcisse. L'aimée, l'écho qui rend service."

Mais ces pages particulières où "Personne" en personne semble parler "ELLE-MEME" de son Art propre

( comme Info-Scénario ),

n'est ce qu'un nouveau MASQUE en tiroir et en miroir

où d'autres "MARQUES - MANQUES" se laissent entre voir ?
 

 Jusqu'où, déchirant ses propres masques, la Prométhée mal enchaînée s' ensanglante -   t- elle des lambeaux  de sa propre peau de chagrin ?

Éternelle question des paradoxes du comédien ... ou de la tragédienne,
et du paradoxe du menteur qui dit qu'il ment ...

Qui l'eut cru : vous êtes cuits !
Tant que vous restez "regardeur", vous ne saurez pas le fin mot du mot fin de l' histoire .

Il ne vous reste donc qu'à passer de l' autre côté du miroir,

où vous mêmes êtes le créateur - acteur de votre mise en scène :

Le "Mystère de Personne" alors n'en est plus un, puisque c'est le vôtre.


 

Les multiples masques de l' Info-scénario en Personne sont-ils autant de

"soumissions rentables" ?

***

La méprise où l'âme éprise est lame et prise.

Commentaire publié

"JE vous prie de cesser de ME prendre à partie, sous prétexte que JE ne prends pas parti ..." :

Encore faudrait-il savoir QUI parle ici dans cette séance "particulière" , car s'il n' y a personne qui parle, même pas "Personne" en personne, c'est donc ce discours impersonnel lui-même qui "se prend à partie" et se déchire en lui-même :
Qui que "vous" soyez, discours impersonnel, "vous" dites quand même "JE" ( "JE vous prie", "JE ne prends pas partie" , "J' ai choisi de donner la parole à  tous les partis :etc...), donc vous prenez UN parti , car sinon VOUS de pourriez pas dire "J' ai  choisi de ..."  : Vous choisissez une branche particulière parmi d'autres possibles qui vous étaient ouvertes.

Et surtout, malgré la grande variété de vos personnages, il est FAUX de prétendre qu'ils représentent "tous les partis" :  VOUS faites bien évidemment un choix et surtout vous vous arrangez pour que certains visages aient "meilleure figure" que d'autres, que certains aient davantage de chance d' attirer la sympathie que d'autres ...
Même si cela fait "partie" du jeu de l' info-scénario dont vous êtes l' auteur(e) , une hypocrisie qui avance masquée, même au énième degré, n' en reste pas moins ... ce qu' elle est ... un masque d' elle-même.

C'est donc vous-mêmes qui vous "prenez à partie" : QUI donc met en "info-scénario" le visage ensanglanté de son propre auto-déchirement, sinon vous-mêmes ? Sinon, puisque le personnage, le masque qui parle ici et s'en prend aux visages découverts qui lui répondent, exprime sa douleur d'être "pris à partie", il n'a qu' à s'en prendre à tous les autres de personnages qu'il met en scène ...  Ainsi ces auteurs de romans policiers qui  se mettent eux-mêmes en tant que personnages dans leur roman : ils doivent bien s'attendre qu'un de leurs personnages un jour les assassine.
A vouloir trop "imiter un Christ rédempteur de l' Humanité" , ne VOUS étonnez pas d' avoir à VOUS crucifier ... VOUS-mêmes. :Ne prenez pas à "partie" la trahison de Judas, le reniement de Pierre, les mains lavées de Ponce Pilate  ... voire un supposé peuple déicide ... là où VOUS avez VOUS - mêmes organisé le scénario. Ah, non ce n'est pas VOUS en personne, le "VERBE" info-scénarisé incarné, qui êtes responsables du scénario ? ... c'est votre "Père céleste" ? Bonne excuse ...!  Et si ce n'est pas lui, c'est donc votre frère ...
En vérité "JE VOUS le dis" : l' Esprit, troisième "personne",  ne se laisse pas faire par ces jérémiades d'un déchirement "originaire" du "créateur" et de son "verbe" ,... ou de l' info-scénarisante info-scénarisée !

Personne, vraiment personne ne VOUS  prend à partie, puisque VOUS n'êtes "Personne" .

PS : En tant que "personne avec une minuscule" comme vous, je vous reconnais bien sûr "fraternellement" ou "sororalement" ( comme vous voudrez ), la même entière et infinie et égale  liberté ... que celle que je me reconnais à moi-même : Là "nous" n' avons plus à "nous" "entre-déchirer" pour "ELLE".

Je me prends donc à partie tout comme je vous prends à partie dans notre conversation "infinie" où nos "verbes" se croisent, et peut-être, QUI SAIT, se fécondent mutuellement.


Date de création : 05/04/2015 15:14
Dernière modification : 05/04/2015 15:14
Catégorie : Journal de Personne
Page lue 3964 fois
Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ... Valid CSS 3

Document généré en 0.04 seconde