EGALE LIBERTE

Accueil  Blog  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
Réponse à une question de François Serrano sur le site Trashumanisme Technoprogressisme

Armand Stroh Je réponds à la question extraite du texte de François Serrano :

( Sur la page Facebook de Transhumanisme Technoprog )


"L'aile progressiste du transhumanisme milite pour que l'amélioration de soi par la technologie demeure une décision de libre arbitre, et soit économiquement accessible par tous : mais est-ce que ces choix, qui pourraient entrainer des modifications irréversibles au-delà de nous, sont réellement des choix qui peuvent être laissés à des individus?"

Je pense qu' en effet, ce sont les personnes individuelles, "vous et moi", qui ont à prendre, chacune pour elle-même des décisions de ce genre, et à voir avec quelles autres personnes elles partagent suffisamment de valeurs communes pour former avec elles les "décisions communes" correspondant à leur propre choix.

NouS, qui voulons à la fois la LIBERTE de choix la plus grande possible pour la PERSONNE en ce qui la concerne ET qui voulons en même temps qu'une telle liberté de choix soit EGALEMENT accessible - notamment économiquement , à toute autre personne faisant ce même choix, n'avons plus de raisons de confier a priori la "décision collective" qui NouS concerne, ni à des entités "multinationales capitalistes" , ni aux "États Nations" actuels, ni à toute forme de "communautarisme" totalitaire.
C'est en NouS confortant réciproquement , comme personnes choisissant LIBREMENT leur statut EGALITAIRE, que NouS pouvons plus sereinement envisager le "technoprogressisme" que NouS voulons pour NouS mêmes :
En ceci que, quelles que soient les futures transformations de nos capacités, par "évolution spontanée" ou par "décision consciente", NouS NouS engageons envers NouS mêmes à chercher à respecter et donc à "conserver" malgré toutes ces transformations, le statut réciproquement reconnu de "personne libre et égale" .
C'est à dire que NouS ne chercheront pas à utiliser ces nouvelles capacités et les différences individuelles correspondantes, pour accroître notre liberté personnelle AU DÉTRIMENT de celle des autres personnes qui auront elles aussi fait ce même libre choix .

Le projet commun d'un tel "NouS" est de permettre à chaque personne qui le souhaite d'explorer toutes les possibilités du réel, tel que nous le connaissons jusqu' à présent ou tel qu'il sera transformé dans le futur, POUR autant qu'une telle exploration conserve la possibilité effective ( présente ou future ) pour toute autre personne d' être aussi libre de réaliser ses propres chemins d' exploration du réel ... sans entraver ceux des autres.
Libre à chaque personne ensuite de se donner librement partiellement avec d'autres des sous-projets plus contraignants correspondants à des "ésthétiques" , modes de vie ou "cultures" partagées par ces clubs restreints.

Il va de soi, mais encore mieux en le disant, que NouS ne pouvons donc partager aucun point de vue "transhumaniste" qui choisirait au contraire d'utiliser les nouvelles capacités "transhumanistes" pour renforcer la "loi du plus fort" ... et contraindre les humains actuels à entrer dans une course concurrentielle où la "loi du plus fort" serait considérée comme la "meilleure", ou qui viserait à soumettre les libres choix personnels des humains ou des "transhumains" à une quelconque "utopie" TOTALITAIRE, que ce totalitarisme soit politique, religieux ou économique ou de quelque autre ordre que ce soit.

Le "progrès scientifique et technique" n'est pas une finalité en soi, et, pour NouS, n'est qu'un instrument qui doit rester en permanence soumis à la décision ( " éthico-politique" ) d'utiliser ce progrès au service de l' ÉGALE LIBERTÉ de toute personne qui voudrait y accéder et qui accepte elle-même réciproquement de conserver effectivement cette ÉGALE LIBERTE aux autres.

A la question de François Serrano, ma réponse est donc :
Oui, c'est aux personnes individuelles que la question de leur propre "transformation" "transhumaine" doit d'abord être posée, et c'est à chacune de ces personnes de pouvoir LIBREMENT prendre en charge et en responsabilité sa propre identité, conservée ou transformée : Il est hors de question, ( pour moi ), de laisser une quelconque entité collective décider à ma place ce qui est bon pour moi, en ce domaine "transhumain" potentiel comme dans tous les autres domaines de mon "humanité" actuelle.
La conséquence logique, est que cette décision personnelle ... ne vaut que pour moi ... ET pour toute autre personne qui ferait librement le même choix que moi. ( Car il n' y a aucune contradiction à ce que des milliards de personnes fassent un tel choix identique au mien ... il suffit qu'ils le fassent eux-mêmes librement ... )
Quant à VOUS, lecteur, c'est donc "vous qui voyez" ... pour votre propre personne.


Date de création : 15/12/2016 14:41
Dernière modification : 15/12/2016 14:41
Catégorie : ELLE, Humanisme, Transhumanisme
Page lue 3113 fois
Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ... Valid CSS 3

Document généré en 0.02 seconde