EGALE LIBERTE

Accueil  Blog  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ  Livre d'or  Forum
Différence "procédurale" entre la proposition "ELLE" et la Théorie de la Justice de Rawls

Différence "procédurale" entre la proposition "ELLE"

et la Théorie de la Justice de Rawls

- Dans l' établissement des deux principes centraux de la "Théorie de la Justice comme Equité" de Rawls, celui-ci cherche à établir par une argumentation procédurale minutieuse, un "consensus démocratique" sur ces principes de justice qui devraient valoir dans toutes "nos sociétés démocratiques modernes" ( il pense notamment à la société américaine ...).
Sauf que, évidemment, comme philosophe, il ne prétend pas convoquer une assemblée "constituante" réelle des citoyens américains, ou de l' une de ces "sociétés démocratiques", afin de permettre à cette assemblée de construire le consensus en question.

Il simule donc cette délibération en prétendant réunir dans une expérience de pensée des sortes de "représentants idéaux" de tels "citoyens libres et égaux", considérés comme "partenaires dans la position originelle", d'une telle délibération chargée d'établir un consensus sur les "principes de base" d'une société juste.
En fait, c'est bien John Rawls lui-même, "en personne", qui "délibère" avec lui-même, certes en s'appuyant sur d'innombrables lectures et études d'autres "philosophes" du domaine dans l' histoire de la philosophie, ou de discussions avec des collègues universitaires, mais fondamentalement en proposant dans l' espace public de la délibération "savante" ( à la manière de l' "usage public de la raison" de Kant ), sa propre "théorie de la justice comme équité" personnelle.
La "position originelle" fictive est donc en fait la position réelle de la personne John Rawls, qui propose ensuite à d'autres personnes réelles, placées comme lui dans des contextes réels de faire un travail d' abstraction similaire à celui qu'il a lui-même cherché à exercer ... "derrière le voile d'ignorance" , et de voir si ces interlocuteurs réels, dans l' espace public des échanges d'idées universitaires ou "cultivés" en général, peuvent tomber d' accord avec lui sur les propositions essentielles de sa "Théorie de la Justice comme Equité" ... en simulant comme lui la fiction de la "position originelle".

Je peux bien sûr, comme de nombreux lecteurs critiques de Rawls, chercher à voir si moi-même, en suivant scrupuleusement la procédure de la "position originelle derrière le voile d'ignorance" , j' arrive à la même conclusion que les "partenaires" fictifs proposés par Rawls, ou si cette procédure en elle-même n' arrive pas à faire aboutir aux deux "Principes de Justice", mais présuppose déjà un "accord consensuel" préalable entre les interlocuteurs réels, en fait l' essentiel de l' "idée régulatrice" centrale que l'on peut désigner par l' expression vague et générale de l' "ÉGALE LIBERTÉ"  ou encore , s' agissant des personnes elles-mêmes, de l'idée régulatrice de "personne morale libre et égale".


Date de création : 05/01/2017 11:04
Dernière modification : 05/01/2017 11:04
Catégorie : ELLE, Rawls , le Bien et la Justice
Page lue 4088 fois
Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ... Valid CSS 3

Document généré en 0.02 seconde